"Ordre de l'« Empire » et formation de l'anarchisme"


※上記の広告は60日以上更新のないWIKIに表示されています。更新することで広告が下部へ移動します。

Colloque 2009 de l'Association de la science historique[REKISHIGAKU KENKYUKAI],

Section d'histoire moderne

Dimanche 24 mai 2009,

Université Chûô

 

Ordre de l'«Empire»et formation de l'anarchisme

- Imaginaires de résistance et de solidarité. -

 

Argumentaire

 

         Pour cette occasion, nous voudrions aborder l'étude de l'« anarchisme », en reconsidérant le contexte politico-historique dans lequel ont pris forme les idées et les pratiques anarchistes, ainsi que leur développement jusqu’à nos jours.

        Les mouvements contemporains contre la mondialisation ou contre le néolibéralisme comprennent certains courants revendiquant le nom d’« anarchistes », dans lesquels l’anarchisme est posé en méthode politique ou en vision de résistance et de solidarité. L'« anarchisme » s'interprète ainsi comme une pratique permettant la solidarité entre diverses formes de résistances qui dépassent le cadre de l'Etat, tout en préservant les différences de chacune, autrement dit comme un mouvement de «true globalisation» ( David Graever ). L’urgence actuelle d’un renouvellement des études historiques et critiques concernant le néolibéralisme et la mondialisation doit également entraîner un réexamen historique de l'anarchisme et de son actualité en tant que force de résistance contre l’un et l’autre.

         Or, si la « Science historique de l’après-guerre »a accumulé beaucoup d'études sur l'anarchisme, on ne peut nier que ces travaux se sont limités à envisager le cadre du territoire ou de l'Etat-nation. Pourtant, en réponse aux problèmes du néolibéralisme et de la mondialisation, les travaux récents sur l'anarchisme se sont développés dans un cadre critique renouvelé par rapport aux études précédentes. Il s’agit en effet de mettre au clair que l'anarchisme est né dans une situation historique où l’on peut voir les racines de la mondialisation contemporaine et que, en tant quemouvement accompagné de résistance, il a accompagné l'expansion de l'ordre gouvernant de l’« empire », dépassant les frontières des Etats-nations.

         Ainsi Benedict Anderson esquisse-t-il une histoire de l'anarchisme tel qu’il s’est formé au cours de l’«early globalization» des années 1880, marquée par l'expansion de l'impérialisme et des réseaux mondiaux. Des années 1880 à la révolution russe, l'anarchisme avait réussi – mieux que le marxisme – à former dans le monde entier des réseaux traversant les frontières des Etats-nations et des territoires, connaissant un essor remarquable.

           Certainement, la combinaison du « socialisme » et de l' « Etat » (qu’on eut ensuite tendance à considérer comme nécessaire) finit par affaiblir le mouvement anarchiste et par offusquer la signifiaction historique même de ce dernier. Cependant l'anarchisme apparut et se développa au sein d’un processus historique mondial qui continue jusqu'à nos jours. Nous pensons donc qu’un réexamen de l'anarchisme s’impose pour éclaircir la forme historique de l'ordre « impérial » et pour pouvoir penser, du point de vue interne de l’histoire, les questions actuelles de la résistance trans-étatique.

           Les enjeux ou les tâches que nous proposerons sont de deux ordres :

1. Les réseaux trans-territoriaux d’« anarchistes »

Certains anarchistes organisèrent des mouvements traversant l’ensemble du territoire européen en employant les réseaux rendus possibles par l'early globalization. Cette expansion de l’anarchisme marcha parallèlement à la résistance des nationalistes contre le colonialisme. Ainsi, à partir des années 1880, se succédèrent de nombreux attentats, dont au début la plupart étaient le fait des anarchistes, avant que les nationalistes européens, puis ceux des colonies ne prennent le relais. Il y a là un paradoxe apparent. Toutefois c’est justement en unissant la dimension nationale à un processus qui dépassait celle-ci (toutes deux résistant également à l’impérialisme) que les anarchistes purent former leurs immenses réseaux de résistance. Il nous faut attester de cette réalité historique.

2. Relations avec l'ordre de l'empire et d'autres mouvements de résistance : les transformations de l'« anarchisme »

C'est dans cette perspective historique que l'on peut éclaircir le sens de la pensée anarchiste. Par ces réseaux, l'anarchisme se transforma en réponse adaptée aux contextes politiques et culturels de chacun des territoires où il évolutait. Ces transformations nombreuses, au travers d’actions de résistances à l'impérialisme et au colonialisme, maintenaient une relation ambiguë ― à la fois d’accompagnement et de résistance – avec l’ordre de l’empire. Autrement dit, les discours et les pratiques de ceux qui se déclaraient « anarchistes » entraient dans une relation d’hostilité, de solidarité ou d’appropriation avec d’autres pratiques discursives parallèles, appuyant l’ordre dominant de l’empire, telles que le capitalisme, l’ethnicité, le genre ou le régionalisme. Cette configuration historique, qui transforma et diversifia l’idée d’ « anarchie », est une des raisons importantes de la difficulté qu’on éprouve à définir le contenu de sens de ce dernier. C’est pourtant en nous efforçant de mettre au clair ce contexte historique surdéterminé que nous pourrons considérer les idées de l’arnarchisme ainsi que leur actualité. La diversité de l’anarchisme contemporain au sein de l’anti-globalisme provient-elle également d’un prolongement de la ré-interprétation et du re-développement de l’anarchisme dans la résistance à l’impérialisme et à la mondialisation ?

  Sur ces deux points, nous demanderons les rapports de M.TANAKA Hikaru et de M. UMEMORI Naoyuki, ainsi que les commentaires de M.YAMAGUCHI Mamoru et de M. KINOSHITA Chigaya. Nous espérons que beaucoup de chercheurs se rattachant à des champs d’études divers et originaires de pays variés voudront bien participer à ce colloque et y soulèveront des débats animés.

(KATAKURA Yûsuke)

 

 

Rapporteur

 

 TANAKA Hikaru ( Histoire, Histoire des idées )

Maître de conférences à l’Université d’Ôsaka Kyôiku

   Titre:Les immigrants russes anarchistes aux Etats-Unis dans les années 1880-1920.

 

 UMEMORI Naoyuki ( Histoire des idées politiques japonaises)

Professeur à l’Université Waseda

    Titre:Le statut de l'anarchisme dans l'histoire des idées japonaises, dans sa relation avec les idées du premier socialisme.

   

 

Commentateur

 YAMAGUCHI Mamoru (littérature chinoise, anarchisme chinois)

Professeur de l’Université Nihon

 KINOSHITA Chigaya (Politiques)

 

 

Programme   

 

Dimanche 24 mai 2009,

Au Campus de Tama de l'Université Chûô

     742-1 Higashi-Nakano, Hachioji-shi, Tokyo 192-0393, Japon

     http://www2.chuo-u.ac.jp/global/location/location/tama.html

 

Salle 3455, Bâtiment3

 

10.00-10.10Discours d'ouverture

10.10-11.10 TANAKA Hikaru 

11.10-11.20 pause

11.20-12.20 UMEMORI Naoyuki

 

12.20-13.30 Déjeuner

 

13.30-14.00 YAMAGUCHI Mamoru

14.10-14.40 KINOSHITA Chigaya

 

14.40.14.50 pause

 

14.50-17.30Débat (Questions et réponses)

 

 

-------------------------------------------

 

General Meeting 2009 of the Historical Science Society of Japan,
Section of modern history

 

Sunday 24 may 2009,

 

Tama Campus of the Chuo University

 

"Order of Empire and Formation of Anarchism
~Imagination for Resistance and Solidarity~"

 

We would like to approach "anarchism", by reviewing it in the political and historical context where its ideas and practices have taken shape and developed.

 

Contemporary movements against globalization and neoliberalism include some currents which claim the name "anarchists." They set anarchism as a political method or vision for resistance and solidarity. Anarchism is interpreted here as the practice for solidarity between various forms of resistance beyond the state, while preserving the differences; i.e. a “movement of true globalization” (David Graever). The urgent need for historical studies on neoliberalism and globalization must also lead to a review of the history of anarchism and its relevance as a resistance force against these global trends.

 

A wide range of researches on anarchism have been accumulated in the science of history. We cannot deny the fact, however, that most of these works were limited to the study within a nation-state or its territory. In response to the problems caused by neoliberalism and globalization, recent works on anarchism have developed based on renewed criticism of previous studies. In other words, they focus on clarification of the historical situation where anarchism was born and contemporary globalization roots, as well as the process of the development of anarchism as a resistance movement accompanying the expansion of imperialistic orders beyond the borders of nation-states.

 

Benedict Anderson outlines a history of anarchism as it was formed during the “early globalization” of the 1880s, marked by the expansion of imperialism and global networks. In the 1880s, anarchism succeeded---better than Marxism---in organizing networks across the borders of nation-states and territories all over the world through exiles, immigrants and publications, and experienced a boom until the Russian revolution.

 

Combination of "socialism" and the "state" tended to be regarded as inevitable after the Russian Revolution, which weakened the anarchist movement and even concealed its historical significance. It should be noted, however, that anarchism emerged and developed within the process of the world history that has continued until today. We therefore believe that further review of anarchism will lead to clarification of the historical development of "imperialism" and to comprehension of trans-state resistance from the historical point of view.

 

The issues or tasks we propose consist of the following two points:

 

1.Trans-Territorial Networks of "Anarchists"

 

Some anarchists organized movements across European borders using the networks which had been made possible by the early globalization. This expansion of anarchism proceeded along with nationalist resistance against colonialism. In the 1880s, the terrorism executed previously by anarchists was taken over by European and colonial nationalists. Paradoxically anarchists succeeded in organizing their vast networks of resistance by tying national movements against imperialism to the process which goes beyond national borders.

 

2.Transformations of Anarchism in Relation to Imperialism and Resistance Movement
It is in this historical perspective that one can clarify the meaning of anarchist thought. Through these resistance networks, anarchism has been transformed in response to the political and cultural contexts of each territory in which it evolved. Accompanying and resisting imperialism and colonialism, anarchism has continued to change its form. The discourse and practices of those who declared themselves "anarchists" did not always come in a hostile relationship with the statements and practices supporting the imperialistic order, such as capitalism, ethnicity, gender role, and regionalism. They sometimes shared the same value. This historical configuration has diversified the idea of anarchism and made it difficult for us to define its meaning. Yet, by clarifying the multi-layered historical contexts, we can have a profound understanding of the ideas of anarchism and its actuality. The diversity of contemporary anarchism in the anti-globalism movement might be considered as an extension of the re-interpretation and re-development of anarchistic resistance to imperialism and globalization.

 

On these two points, we asked Mr. Hikaru TANAKA and Mr. Naoyuki UMEMORI for reports, and Mr. Mamoru YAMAGUCHI and Mr. Chigaya KINOSHITA for comments. We hope that many researchers in various fields of studies can participate in the symposium from around the world and have an animated debate.

 

Yusuke KATAKURA

 

Repporter

 

TANAKA Hikaru ( Histoire, Histoire des idées )
Assistant professor of the Ôsaka Kyôiku University
Title:Les immigrants russes anarchistes aux Etats-Unis dans les années 1880-1920.

 

UMEMORI Naoyuki ( Histoire des idées politiques japonaises)
Professeur à l’Université Waseda
Titre:Le statut de l'anarchisme dans l'histoire des idées japonaises, dans sa relation avec les idées du premier socialisme.

 

Commentater

 

YAMAGUCHI Mamoru (littérature chinoise, anarchisme chinois)

 

Professeur de l’Université Nihon

 

KINOSHITA Chigaya (Politiques)

 

Program

 

Sunday 24 may 2009,

 

Tama Campus of the Chuo University
742-1 Higashi-Nakano, Hachioji-shi, Tokyo 192-0393, Japan

 

10.10-11.10 TANAKA Hikaru
11.20-12.20 UMEMORI Naoyuki
13.30-14.00 YAMAGUCHI Mamoru
14.10-14.40 KINOSHITA Chigaya
14.40.14.50 pause
14.50-17.30 Discussion (Questions and responses)

 

Contact:
KATAKURA Yusuke:katecon [atmark]hotmail.co.jp

 

 

Contact

 KATAKURA Yusuke:katecon [atmark]hotmail.co.jp


.

ツールボックス

下から選んでください:

新しいページを作成する
ヘルプ / FAQ もご覧ください。